Origines de la Brioche

  • Imprimer

Les références à la Brioche Vendéenne sont ancestrales. Des écrits en font état dès le Moyen-Âge avec le terme de "gâche".

 

La Brioche Vendéenne tire ses origines des recettes du gâteau de la mariée (texture et tressage) et de la galette de Pâques, à travers sa recette, notamment par l'utilisation des œufs.

 

La situation difficile de la France au sortir de la Seconde Guerre Mondiale a favorisé la mise en place d'actions de solidarité dans l'ensemble du pays. L'association des "Vendéens de Paris", habituée des actions caritatives, a organisé en avril 1949, une vente de charité, au profit des Prisonniers de Guerre. L'association choisit de faire venir un grand nombre de spécialités vendéennes (mojette, jambon, Kamoc et gâteaux). On décida alors de créer la distinction entre la brioche dite "Parisienne" et les "Brioches Vendéennes", afin d'éviter les confusions entre les produits.

 

L'avènement des congés payés en 1936, puis l'importance du tourisme en Vendée ont favorisé l'essor de la Brioche Vendéenne. Des initiatives privées et le développement d'Entreprises de Boulangerie vendéennes ont par ailleurs permis de populariser la Brioche Vendéenne et de répondre à une demande croissante.